Tito Santana

Interview réalisée en Mai 2008

 

Sur vous

Pouvez-vous nous parler de votre vie de tous les jours? Quel est le quotidien du Grand Tito Santana?
TS: J’enseigne l’espagnol au Eisenhower Middle School à Roxbury, New Jersey. J’aide ma femme Leah dans notre salon de coiffure les Mardi après midi.

Quelle a été votre réaction lorsque vous avez appris que la WWE avait choisi de vous introduire au WWE Hall of Fame en 2004?
TS: C’était quelque chose de vraiment spécial pour moi. Je n’ai jamais eu d’idée à quel point c’était un honneur d’être introduit au Hall of Fame.

Quels souvenirs gardez-vous de votre carrière? Nous, à Catch Fans, espérons que vous êtes fier de votre travail et des bons moments vous nous avez donné, l’êtes-vous vous-même? Est-ce que le fait d’avoir gagné plusieurs titres dans plusieurs Fédération vous aide à être fier de votre carrière?
TS: Je viens tout juste de finir l’écriture d’un livre : Tito Santana : Tales in the Ring (Contes du Ring), et Sergeant Slaughter en a fait la Préface.
Il déclare qu’à un certain moment dans le milieu des années 80, je recevais plus de courriel que tout le monde dans la fédération, incluant Hulk. Je pense que c’était vraiment bien car je ne recevais pas l’appui que Hulk recevait de la fédération.

Vous avez eu une grande carrière dans le ring, mais si vous aviez à garder un seul bon souvenir de tous vos accomplissement, lequel choisiriez-vous? Au contraire, quel moment aimeriez-vous oublier ? Quels lutteurs ou équipe que vous n’avez jamais affronté auriez-vous aimé rencontrer sur un ring?
TS: Battre Greg ( the Hammer Valentine) dans la cage à été le moment le plus valorisant de ma carrière. La réaction de la foule était irréelle. J’aimerais par contre oublié être devenu Le Matador. J’aurais aimé remporter un titre mondial quand j’étais dans la fleur de l’âge. Ça aurait été intéressant.

 

Sur le Catch

Quelle à été votre impression du dernier Wrestlemania et du dernier match de Nature Boy Ric Flair?
TS: Pour être honnête, je n’ai pas regardé Wrestlemania. Je ne peux croire qu’il était encore un lutteur actif. Je ne comprend pas comment son corps fait pour tenir le coup, surtout avec tous les coups qu’il reçoit.

Comme la Lutte devient plus du divertissement que de la lutte, que pensez-vous de la voie que la lutte professionnelle prend?
TS: Je crois qu’il s’agit d’une entreprise différente. Cela ne sera jamais comme ce l’était. Maintenant, c’est une émission télévisée. La WWE est de plus en plus grande, mais la qualité des matchs n’est pas la même.

Quel souvenir gardez-vous de votre association avec Rick Martel? Êtes-vous toujours en contact avec lui?
TS: Rick était toujours de bonne humeur. La route était dure et certains lutteurs ne faisaient rien d’autre que chialer et étaient misérables. Nous avons pris le meilleur de ce que la lutte pouvait nous offrir. Quand je l’ai rencontré la première fois, quand nous travaillions dans la AWA à Winnipeg, Canada, nous étions tellement saoul.

 

Sur Catch Fans

Si vous aviez un message pour les Fans Francophones (de la France, Belgique, etc…) incluant Catch Fans, que serait-il?
TS: J’ai toujours adoré la façon dont j’ai été traité par les fans en France. J’ai un livre qui sort le mois prochain. Et j’adorerais aller le promouvoir en France si j’avais un commanditaire.



Vous trouverez ci-dessous l'intégralité de l'interview en version originale :

Sous-pages :

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site